• Un mot, deux mots, trois mots, plein de mots en plus ; une histoire de vocabulaire

    Mes élèves ont un bagage lexical absolument catastrophique, des mots comme mincir ou jaunir leur pose problème.  Dans un article précédent, je présentais mon bocal à mots (), mais j'avoue que c'est trop léger vu le déficit lexical de mes zozos. 

    Le souci se pose sur plusieurs niveaux : 

    - une méconnaissance total du mot, 

    - l'incapacité de déduire le sens à partir du contexte, quand ils ne comprennent pas un mot, ils n'en tiennent juste pas compte et saute la phrase.

    - de grosses difficultés concernant la reconnaissance des familles de mots, avec une méconnaissance assez totale des affixes. Par exemple dans "jaunir", plus de la moitié de mes élèves n'ont pas fait le lien avec "jaune". 

    J'ai donc mis en place deux choses :

    - un entraînement morphologique intense.

    - un mur de mots.

    Ça prend pas mal de temps en classe (et de place aussi), mais sans ce travail, les élèves  sont face à gouffre d'ignorance qui les prive de sens en lecture. 

     

    1- Entraînement morphologique

    J'utilise cette méthode : 

    Un mot, deux mots, trois mots, plein de mots en plus

    Techniquement, il s'agit d'une outil pour rééducation destiné aux orthophonistes, mais bon, quand en CM2 ils ne sont pas capables de faire le lien entre jaune et jaunir, je juge que le souci est profond et ce ne sont pas avec les quelques exercices que l'on a dans un manuel de français de cycle 3 que je vais pouvoir faire un truc sérieux et efficace. 

    Présentation du livre

    Extrait du livre

    Cette méthode est destinée aux enfants et adolescents souffrants de dyslexie et de dysorthographie dans un protocole de rééducation de l'orthographe lexicale. ( Un article très intéressant sur le sujet : Rééducation de l'orthographe lexicale : un protocole d'entraînement basé sur la morphologie dérivationnelle. )

     J'ai découvert cette méthode car une bonne partie de mes élèves a une orthographe absolument affreuse. (Vous imaginez bien que si mes élèves ne font pas le lien entre jaune et jaunir, ils sont capables d'écrire "jonir" ou "jonnire", hein, sans que ça les gêne le moins du monde.)

    La méthode est simple et clé en main.  Je leur fais faire sur l'ardoise, par séance de 15~20 min aussi souvent que possible. (Idéalement ce serait tous les jours mais, bon, je n'ai pas que ça à faire, alors souvent ce n'est que deux fois par semaine.)

    Je fais aussi des concours de vocabulaire : je leur donne une liste de suffixes, de radicaux ou de préfixes, et ils ont une semaine pour trouver un maximum de mots qui les contiennent. Les 5 élèves qui ont le plus de mots correctement écrits gagnent une babiole (des trucs de pêche à la ligne, des droits en classe...)

    Pour le moment j'ai juste fait les suffixes, mais je dois avouer que mes élèves font beaucoup moins d'erreur sur la fin des mots et commencent à être capable de voir le radical dans un mot. 

     

    2- Le mur de mots

    Je travaille à partir de : 

    Un mot, deux mots, trois mots, plein de mots en plus

    extrait du livre

    Livres diffusés en France par Pirouette éditions : tome 1, tome 2. (Ils ne sont pas disponibles ailleurs.)

    Le principe est de collecter des mots, de les classer sur un affichage (le fameux mur) et ensuite de faire plein d'activités ludiques pour les faire mémoriser. 

    Il existe divers types de murs de mots, selon l'âge des élèves et ce que l'on veut en faire, tout est dans le livre. 

    Dans ma classe le travail se divise en plusieurs étapes : 

    - récolte, 

    - étude et tri, 

    - entraînement,

    - évaluation.

    Le mur de mots doit être régulièrement vidé et remis à zéro, car c'est lassant de travailler toujours sur les mêmes mots, et puis on finit par manquer de place.

    A) La récolte

    Un mot, deux mots, trois mots, plein de mots en plus

    Sur un coin de mon tableau, j'accroche les mots récoltés dans la semaine. Il y a :

    - 4~5 mots par jour tirés du texte de lecture du jour. Je choisis moi-même ces mots pour prendre des mots assez courants. (car le élèves ont le chic pour  choisir des mots hyper rares, et donc ces mots ne leur servent à rien.)

    - les mots que les élèves ne comprennent pas dans les exercices de français, de maths, d'histoire des arts.... Quand ils ne comprennent pas un mot, ils me le demandent, j'explique et ils le notent sur le tableau à la craie. Pendant la pause méridienne je crée les étiquettes et efface les mots écrits à la craie.

    Tous les mots sont expliqués au fur et a mesure. Je prends garde aussi qu'il y ait des noms communs, des verbes, des adverbes et des adjectifs, si on ne fait pas attention, on n'a quasiment que des noms communs et quelques adjectifs qualificatifs.

    Les étiquettes sont en Arial 80 points. C'est la police la plus petite pour que l'étiquette soit toujours lisible où que l'on soit dans la classe.

     

    B) Etude et tri

    Une fois par semaine on se penche sur cette récolte pour étudier les mots et les trier.

    Pour cela j'ai plusieurs stratégies : 

    -Par groupe, ils tirent au sort quelques mots et doivent chercher les définitions dans le dictionnaire. On met en commun et on copie la liste de mots avec les définitions dans le cahier de vocabulaire.

    -Je leur donne les définitions et une liste de phrases où les mots sont utilisés. Ils doivent alors, en s'aidant des exemples, replacer les mots avec la bonne définition. A la fin on corrige et on met dans le cahier de vocabulaire.

    -Je leur donne directement la liste des mots avec leur définition que les élèves collent dans leur cahier de vocabulaire. Ils ont ensuite des phrases à trou qu'il faut compléter avec les mots de la liste. 

    A la fin de l'activité, on trie les mots par nature pour les mettre sur le mur. 

    Un mot, deux mots, trois mots, plein de mots en plus

    Sur mon mur, les mots sont classées par nature et non dans l'ordre alphabétique. En CM2, mes zozos ont un grand besoin de grammaire....

    J'ai aussi des affiches sur les déterminants, les pronoms.... que l'on complète au fil des leçons. 

    C) L'entraînement

    En autonomie ils ont des mots croisés et des mots mêlés à partir des mots du mur.

    générateur de mots mêlés

    générateur de mots croisés

    Quand je prépare des exos ou des exemples en français, ou en maths, je tente de mettre un maximum de mots du mur. Je m'emploie à utiliser quand je parle un maximum de mots du mur (et les élèves, par mimétisme, font pareil).

    Les mots de mon bocal de mots viennent du mur, et donc, tous les matins, les élèves doivent écrire une phrase avec un mot du mur.

    Le livre sur les murs de mots contient plein d'activités ludiques pour entraîner les élèves et faire en sorte qu'ils retiennent les mots. Mes élèves sont fans de ces petits jeux et les réclament.

    Par exemple : 

    Le basket des mots.

    Les élèves sont par équipes et jouent à tour de rôle en envoyant un joueur devant le panier (j'utilise une balle de tennis et une corbeille à papier). Le joueur doit répondre correctement à une question portant sur les mots du murs (Par exemple : épelle le mot..., donne un mot commençant par... , donne un synonyme de..., donne un mot de la famille de...)

    Si l'élève répond correctement, il a droit de lancer la balle, s'il met la balle dans le panier, son équipe marque un point. S'il ne répond pas ou se trompe, la balle va à l'autre équipe qui doit répondre à la même question.

     

    La balle brûlante

    J'ai un minuteur dont je règle la sonnerie sans donner aux élèves le temps que j'ai mis. Je lance un ballon de baudruche, celui qui reçoit le ballon doit répéter et épeler  le mot que je donne (ou répondre à une question) pour avoir le droit de relancer le ballon. L'élève qui a le ballon quand le minuteur sonne est éliminé. 

     

    Bref ça bouge alors ça plaît aux élèves.

     

    D) L'évaluation

     Je donne une liste de mot du mur et les élèves doivent écrire une phrase.

    Ou alors je donne des phrases à trou qu'ils doivent compléter sans avoir accès au mur...

     

    __________________________________

    Voili voilou, je me bats contre l'inculture de mes élèves et tente de leur donner des mots.

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Mars 2015 à 14:58

    Ouf ! Quel boulot ! Comment trouves-tu le temps de faire tout ça ? Vous êtes encore aux 27 heures, chez vous ?

    2
    Samedi 21 Mars 2015 à 15:01

    C'est SUPER intéressant!

    Tu me donnes envie d'acheter le livre sur le mur de mots.

    3
    Samedi 21 Mars 2015 à 15:04

    @Doublecasquette :

    bha non, mais j'ai des priorités... wink2

     

    @Zaubette : 

    Ce livre est très intéressant, je te le conseille. 

    4
    Samedi 21 Mars 2015 à 15:33

    Il est indisponible sur Ama**** flûte... Tu sais qu'il y a un tome 2 avec 33 nouvelles activités? Il est indisponible aussi...

    5
    Samedi 21 Mars 2015 à 15:41

    C'est normal qu'ils ne soient pas sur Am***, ce sont des livres des éditions La chenelière, des livres canadiens. Ils sont diffusés en France par Pirouette Edition. 

    Les murs de mots, tome 1

    Les murs de mots, tome 2

    Je commande régulièrement chez eux sans souci.

    Pour le tome 2, oui je sais, mais pour le moment j'ai déjà de quoi faire! (et plus de sous)

      • Cecilez
        Mardi 15 Mars 2016 à 17:11

        Bonjour, j'ai acheté récemment le tome 2 chez un grand libraire d'Annecy et on peut toujours le commander chez son libraire habituel.

    6
    Samedi 21 Mars 2015 à 15:44

    Ah ben merci! Tu devrais ajouter ce lien dans ton article, ça orienterait correctement tes lecteurs.

    Je vais le commander de ce pas. Merci !

    7
    Samedi 21 Mars 2015 à 15:55

    Je vais éditer de ce pas! 

    8
    Rikki
    Samedi 21 Mars 2015 à 16:55

    C'est super ! J'avais une collègue qui utilisait un peu cette démarche, mais de manière moins aboutie. J'avais copié sur elle pour faire une "valise de mots" quand j'avais des CM2, mais je n'ai jamais fait de choses aussi systématique... mad

    9
    Samedi 21 Mars 2015 à 17:00

    Bha, vu l'ampleur de la catastrophe linguistique dans ma classe, il faut du lourd, du systématique, limite du bourrage de crâne, je ne vois pas comment faire autrement. arf

    10
    Samedi 21 Mars 2015 à 19:03

    c'est du vraiment super boulot , dont mes zouaves aussi auraient besoin. j'adore les bouquins chenelière aussi mais je n'avais jamais acheté ceux là . Tu me tentes.

    11
    Samedi 21 Mars 2015 à 19:25

    Non mais toi, là, tu te reposes! mad Tu en as plus que besoin! Laisse tes zozos de côté!

     

    12
    Nita
    Samedi 21 Mars 2015 à 19:26

    Wouah ! Quel remarquable boulot !

    13
    Samedi 21 Mars 2015 à 19:28

    merci! oops

    14
    Arc
    Samedi 21 Mars 2015 à 21:55

    Top! Quel boulot! Je sens que je vais l'acheter.

    15
    gotta
    Dimanche 22 Mars 2015 à 10:06

    Merci pour ces bonnes idées.

    !!je conseille aussi le bouquin lectorino/lectorinette (cycle 2 mais adapté si je comprends bien le niveau de tes élèves) où  l'implicite et le vocabulaire sont bien bossés et les méthodes sont adaptables à tous les écrits.

    16
    Dimanche 22 Mars 2015 à 10:14

    Je hais Lectorino et lectorinette et son pendant cycle 3 Lector et lectrix. je les trouve peu efficace, très chronophage et les textes sont racoleurs. Bref berk berk berk!

     

    Pour l'implicite j'utilise "Lecto-rat 3e cycle", qui est simple et efficace. 

    17
    Mercredi 25 Mars 2015 à 15:26

    J'ai reçu le livre aujourd'hui! Ça a été super rapide!

    :)

    18
    Mercredi 25 Mars 2015 à 15:30
    19
    Mercredi 25 Mars 2015 à 15:40

    oui c'est une maison d'édition très sérieuse

    20
    Jeudi 26 Mars 2015 à 21:51

    Hello tout le monde !

    Volu, je t'ai fait une petite pub ici. J'espère que ça va te donner la patate ! oops

    21
    Jeudi 26 Mars 2015 à 23:00

    Oh, merci!!! oops

    22
    Le Guen
    Vendredi 27 Mars 2015 à 12:09

    Je suis épatée par par le boulot fourni. Bravo.

    23
    Rikki
    Samedi 16 Mai 2015 à 18:56

    Je suis en train de lire le bouquin de Nuyts, merci !

    24
    Samedi 16 Mai 2015 à 19:48

    Bonne lecture! 

    25
    Mayleb
    Mardi 15 Septembre 2015 à 22:52

    Merci pour les références et les idées ! Pratiques les générateurs ... les jours où internet veut bien passer à l'école.

    26
    Catsoune
    Dimanche 3 Avril 2016 à 11:02

    Très bonne idée. Je tente à la rentrée d'avril la recherche de mots. Merci.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :